Méthode pédagogique affirmative en 5 Etapes

 

Synthèse

La méthode pédagogique affirmative consiste à ce que le formateur ou l’enseignant présente un sujet sans interaction avec le groupe d’apprenants. Il peut utiliser la méthode expositive ou démonstrative. La première décrit un sujet basé sur des faits, la seconde fait l’objet d’une démonstration avec une construction déductive avec pour objectif d’amener l’apprenant à comprendre le sujet par raisonnement successif et logiques.

Les 5 étapes

 

1 – Identifier le contexte

La méthode affirmative peut se dérouler en salle de cours ou en amphithéatre. Peu importe la dimension de la salle et le nombre d’apprenants. Comme il n’y a pas d’interaction entre le formateur et les apprenants cela n’a pas d’impact sur le déroulement de la formation. Le formateur pourra respecter son timing sans interruption. La gestion du temps de la session sera plus facile à gérer par le formateur.

2 – Déterminer la méthode

Le formateur doit définir la méthode adaptée au sujet avant la formation. Soit il utilisera la méthode expositive soit il utilisera la méthode démonstrative. Dans les deux cas il devra animer sa formation en fonction des objectifs pédagogiques.

3 – Définir le ou les objectifs pédagogiques

Le formateur doit définir de manière claire l’objectif pédagogique de la formation en annonçant ce que les apprenants devront savoir à l’issue de la formation. Selon la durée de la session, il peut y avoir plusieurs objectifs et sous objectifs pédagogiques.

4 – Choisir le ou les supports adaptés

Le formateur doit utiliser des supports adaptés à la méthode, au contexte et au plublic concerné.

5 – Construire son cours

Le cours doit être construit en respectant les objectifs pédagogiques pour préserver une cohérence pédagogique. Le contenu doit être en adéquation avec les objectifs. Il faut rédiger son plan de formation, c’est à dire, le programme par chapitre. Chaque contenu de chapitre doit correspondre au thème annoncé dans le titre.

Article

 

1 – Identifier le contexte

La méthode affirmative peut se dérouler en salle de cours ou en amphithéatre. Peu importe la dimension de la salle et le nombre d’apprenants. Comme il n’y a pas d’interaction entre le formateur et les apprenants cela n’a pas d’impact sur le déroulement de la formation. Le formateur pourra respecter son timing sans interruption. La gestion du temps de la session sera plus facile à gérer par le formateur.

Avant son intervention le formateur devra s’assurer qu’il dispose du matériel nécessaire à la présentation de son cours.

En salle, il doit s’assurer qu’il y ait un vidéoprojecteur s’il envisage d’utiliser powerpoint ou pour projeter d’autres types de documents (word, pdf, etc…).

Sans projection, il devra s’assurer qu’il y ait au moins un tableau ou un paper board pour noter des informations clés.

Selon la taille de la pièce il devra éventuellement prévoir un micro.

Pour l’amphithéâtre, l’approche est différente puisqu’il sera en mode “Magistral”. La projection et le micro seront indispensables pour allier le visuel à l’audio qui favorisent la compréhension dans ce contexte ou l’interaction est inexistante.

2 – Déterminer la méthode

Le formateur doit définir la méthode adaptée au sujet avant la formation. Soit il utilisera la méthode expositive soit il utilisera la méthode démonstrative. Dans les deux cas il devra animer sa formation avec les techniques adaptées.

Principes :

La méthode affirmative peut avoir deux approches.

Expositive

L’approche expositive basée sur le principe de l’exposé présente un sujet qui reprend des faits. C’est une photographie.

Exemple :

La superficie totale de l’Australie est de 7 692 060a km2

Cette information est un fait et ne demande aucune analyse ou réflexion particulière.

Selon la durée le sujet est plus ou moins détaillé.

L’objectif pédagogique est fortement conditionné par la durée de la formation.

Exemple :

Si la formation dure sept heures, le thème sera abordé de manière générale. L’objectif pédagogique sera forcément défini en tenant compte de ce paramètre. Il ne pourra également être que général.

Si la formation dure une semaine elle comprendra un objectif général avec des sous objectifs car le sujet sera plus développé et détaillé. Dans ce cas il peut y avoir un cours différent chaque jour avec un objectif pédagogique différent pour chaque cours.

 

Démonstrative

L’approche démonstrative devra amener l’apprenant à comprendre le sujet par déduction logique. Le formateur devra faire une présentation en démontrant par un raisonnement cohérent comment le sujet est la résultante de plusieurs facteurs ou paramètres techniques par exemple. Le pourquoi du comment.

 

Rôle du formateur

Avec cette méthode le formateur n’a pas d’interaction avec les apprenants. Il déroule son sujet selon un plan défini et des objectifs en adéquation.

Il transmet un savoir sans attendre de feedback pendant le cours. Le sujet présente des faits incontestables et empiriques. Le sujet n’implique pas d’analyse. Le contenu délivre un certain nombre d’informations qui devront être enregistrées par le stagiaire.

Cette méthode demande peu de préparation et des moyens limités pour créer un cours dans le sens ou seul un support suffira pour dispenser le cours. Il n’y a pas d’exercices pratiques.

La préparation peut être importante au départ mais comme le cours sera réutilisable la préparation sera limitée par la suite.

Ce type de cours consiste à dispenser un grand nombre d’informations en peu de temps. L’absence d’interaction permet au formateur de ne pas être interrompu et donc de transmettre ses connaissances sans discontinuer.

Le formateur peut s’adresser à un auditoire important dans des configurations de salle variées.

Pour lui, cette méthode est familière aux stagiaires et facilite son intervention. Il maitrise son rythme.

Activité du stagiaire

L’apprenant n’a qu’à écouter et prendre des notes pour reproduire les informations lors d’exercices d’évaluation proposé par le formateur

Le stagiaire devra reproduire le savoir acquis sous forme de contrôle écrit et ou oral.

Il peut y avoir une évaluation intermédiaire ou à l’issu du cours. Dans ce cas un barème devra être établi par question ou modalités de rendu du stagiaire.

Pour un contrôle écrit chaque question sera évaluée par un nombre de points par exemple. Pour un contrôle oral, plusieurs critères autre que le contenu pourront être pris en compte, comme la clarté du propos, la construction, la diction et la cohérence de la réponse présentée.

(Le sujet de l’évaluation sera traité dans un autre article).

Avec ce type de méthode le stagiaire reste passif pour enregistrer le maximum d’informations. Il n’analyse pas une situation globale et n’essaie pas de comprendre puisque le sujet présenté n’a pas cet objectif pédagogique.

En prenant des notes le stagiaire augmente la mémorisation du contenu et sa reproduction.

Cela dit, ce type de méthode reste très théorique et le lien avec la pratique est difficilement imaginable.

3 – Définir le ou les objectifs pédagogiques

Le formateur doit définir de manière claire l’objectif pédagogique de la formation en annonçant ce que les apprenant devront savoir à l’issue de la formation. Selon la durée de la session, il peut y avoir plusieurs objectifs et sous objectifs pédagogiques. Pour un même contenu de formation les objectifs pédagogiques seront différents selon l’approche utilisée qu’elle soit expositive ou démonstrative.

Pour la méthode expositive les objectifs peuvent être les suivants :

Exemple : Cours sur les constructeurs aéronautiques

L’objectif général pourra être : Connaitre l’écosystème des constructeurs aéronautiques et leurs acteurs.

Un sous objectif pourra être : Connaitre les différents modèles d’avion fabriqués par Airbus.

Pour la méthode démonstrative les objectifs peuvent être les suivants :

Exemple : Cours sur les constructeurs aéronautiques

L’objectif général pourra être : Connaitre l’écosystème des constructeurs aéronautiques et leurs acteurs.

Un sous objectif pourra être : Connaitre les stratégies des compagnies aériennes.

Dans ce cas le formateur devra expliquer comment et pourquoi les compagnies aériennes s’équipent de certains modèles d’avion en fonction des routes qu’elles souhaitent exploiter en prenant en compte l’autonomie de vol, la capacité du nombre de passagers et la motorisation de l’aéronef.

Il devra démontrer par une présentation logique comment les compagnies aériennes mettent en place leurs stratégies commerciales. Le stagiaire devra percevoir la présentation comme cohérente et évidente.

4 – Choisir le ou les supports adaptés

Le formateur doit utiliser des supports adaptés à la méthode, au contexte et au public concerné.

Aujourd’hui, les outils les plus utilisés sont les ordinateurs et les vidéoprojecteurs pour projeter des documents.

Comment rendre une méthode affirmative vivante ?

Alterner avec les différents types de supports

Il n’en reste pas moins qu’une formation dispensée en mode affirmatif peut être plus vivante avec l’utilisation de différents supports comme le powerpoint, la vidéo et des documents pdf. L’alternance entre l’un et l’autre des supports permet de briser la monotonie du cours.

L’objectif étant de casser le rythme pour récupérer l’attention de l’auditoire. Mais attention à la longueur des vidéos, elles doivent être courtes (5 à 10 minutes maximum) sauf si elles sont utilisées pour être commentées au fur et à mesure. A ce moment là la vidéo est utilisée comme fil conducteur et non plus comme simple support.

La variété des supports favorise le processus d’apprentissage. En sollicitant le plus grand nombre de sens des apprenants, le formateur augmente le niveau de perception et d’enregistrement des informations transmises pendant son cours.

Nous enregistrons :

· 10% de ce que nous lisons
· 20% de ce que nous entendons
· 30% de ce que nous voyons
· 50% de ce que voyons et entendons en même temps
· 80% de ce que nous disons
· 90% de ce que nous disons en le faisant

5 – Construire son cours

Le cours doit être construit en respectant les objectifs pédagogiques pour préserver une cohérence pédagogique. Le contenu doit être en adéquation avec les objectifs. Il faut rédiger son plan de formation, c’est à dire, le programme par chapitre. Chaque contenu de chapitre doit correspondre au thème annoncé dans le titre.

Exemple de cours

1ère page de couverture du cours avec le titre de la formation

Exemple de cours mes documents efficaces

Afficher les objectifs pédagogiques de la formation.

Les objectifs pédagogiques mes documents efficaces

Afficher le programme de formation

Le programme de formation mes documents efficaces

Exemple d’un slide de cours en présentiel.

Ce type de slide est basé sur le visuel avec très peu de texte qui est intégré dans les commentaires que seul le formateur peut voir.

image

Pour un cours en ligne, le slide sera plus détaillé et l’ensemble des commentaires décliné sur d’autres slides.

La durée de la formation

Elle doit être annoncée clairement aux stagiaires sur la globalité du programme et pour chaque cours intermédiaire.

Les pauses

Si des pauses sont prévues dans la journée il est utile des les annoncer avec leur durée et fréquence. Les pauses ont un rôle pédagogique très important car elles permettent aux stagiaires de ne pas saturer. Au bout d’une demie heure ou quarante minute l’attention baisse pour laisser place à la déconcentration.

Le formateur doit tenir compte de ces cycles pour changer de rythme ou de support pour continuer de capter l’attention de son auditoire.

Evaluation

Lorsqu’une évaluation est prévue à l’issue d’un cours il est nécessaire de l’annoncer au début du cours ou de prévenir les stagiaires que des évaluations sont programmées pour des cycles plus longs.

L’évaluation génère du stress et de l’anxiété chez le stagiaire, il est donc primordial de le prévenir même si le moment auquel elle aura lieu n’est pas précisé. Sachant qu’il peut être évalué à tout moment, le stagiaire sera d’autant plus attentif et prendra plus de notes.

En résumé

La méthode pédagogique affirmative est très efficace pour transmettre un nombre important d’informations aux apprenants dans un temps limité. Le formateur est actif et la stagiaire passif.

Le formateur a pour but de transmettre un maximum d’informations et le stagiaire de les assimiler.

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.